Négocier les partenariats du CSE : comment faire ?

Je suis élu de CSE et j'ai besoin d'un devis personnalisé


    En tant qu’instance de représentation du personnel dans l’entreprise, le CSE est une passerelle concrète entre les salariés et l’employeur. Parmi ses nombreuses attributions (santé, sécurité, conditions de travail, etc.), citons celles concernant les activités sociales et culturelles. Plus clairement, le Comité Social et Economique possède un rôle clé dans le pouvoir d’achat des salariés avec les fameux tarifs préférentiels des CSE.

    Le rôle du CSE en matière d’activités sociales et culturelles 

    Tandis que l’entreprise alloue chaque année un budget (en accord avec le comité) dédié aux activités sociales et culturelles (ASC), en vertu de l’article L2312-78 du Code du Travail, « le comité social et économique assure, contrôle ou participe à la gestion de toutes les activités sociales et culturelles établies dans l’entreprise prioritairement au bénéfice des salariés, de leur famille et des stagiaires (…) ».

    Par activités sociales, on entend des chèques cadeaux, vacances, culture, voyages, des subventions cinéma, etc.

    CSE : comment négocier les partenariats ?

    L’objectif du CSE est d’obtenir des réductions suffisamment intéressantes à proposer par la suite aux salariés. En effet, plus la réduction est élevée, plus il va augmenter le pouvoir d’achat du bénéficiaire. Or, l’exercice demande un certain doigté, car il s’agit d’être efficace et rapide, mais surtout de décrocher des tarifs véritablement intéressants, qui ne soient pas disponibles, par exemple, sur les sites d’achat groupés.

    Trois grandes options s’offrent au CSE dans la négociation de partenariats avec les prestataires :

    • Option 1 : demander des devis à des enseignes au cas par cas ;
    • Option 2 : faire appel à un prestataire spécialisé en billetterie ;
    • Option 3 : choisir un prestataire tout-en-un avec une boutique en ligne, un service client et un logiciel de gestion pour vraiment gagner du temps.

    Avant de choisir l’une d’entre elles, place à l’organisation :

    • De quel budget le CSE dispose-t-il pour les activités sociales et culturelles ? Quels sont les ratios par salarié bénéficiaire ?
    • Quels sont les prestataires intéressants en termes d’avantages susceptibles d’intéresser les salariés ?
    • Quelles sont les attentes des salariés ? Leurs habitudes de consommation ? Leur tranche de salaire ?
    • Approchez plusieurs prestataires ou lancez un appel d’offres afin de pouvoir comparer leurs devis. Soyez vigilants sur les conditions contractuelles et n’hésitez pas à vous faire accompagner.

    Quels avantages et inconvénients pour ces trois options ?

    Option 1 : demander des devis à des enseignes au cas par cas 

    On peut penser que l’approche au cas par cas des prestataires permet d’obtenir des devis personnalisés, avec des tarifs plus intéressants. Or, cette méthode est généralement longue, fastidieuse et ne garantit aucunement l’obtention de meilleurs prix.

    Option 2 : faire appel à un prestataire spécialisé en billetterie

    En tant que prestataire, ce dernier dispose d’un carnet d’adresses constitué au fil du temps, donc contenant des contacts de confiance. Cette option, qui consiste tout simplement à déléguer la négociation du prix des avantages permet dans la très grande majorité des cas d’obtenir des prix plus intéressants.

    Option 3 : choisir un prestataire tout-en-un 

    Ici, le prestataire possède une boutique en ligne, un service client ainsi qu’un logiciel de gestion. Il s’agit de ce que l’on appelle la billetterie en ligne, une solution qui permet de gagner du temps. Quant au choix du prestataire, tout va dépendre des besoins du CSE, du budget dont il dispose, du temps qu’il peut allouer à la mise en place de la billetterie et à la formation à son utilisation.

    En conclusion

    Faire gagner du pouvoir d’achat aux salariés n’est pas un exercice simple, mais essentiel. En choisissant la meilleure option pour négocier les avantages, le CSE parvient à satisfaire les employés, à nourrir une image de l’entreprise positive et bienveillante, sans oublier la réduction des inégalités d’accès aux loisirs, aux vacances et à la culture !

    Sources :

    Choisir la billetterie du CSE : notre guide comparatif quotidienducse.fr

    Quels avantages offrir aux salariés ? Idées pour le CSE cse-guide.fr

    Partie 5 les activités sociales et culturelles du CSE happyce.fr